3 août 2017

La Grande Guerre vue par les troupes australiennes et néo-zélandaises

Connaissez-vous l'Anzac ? À l’origine, ce terme est un acronyme (Australian and New Zealand Army Corps) désignant un corps d’armée australien et néo-zélandais formé pendant la Première Guerre mondiale pour combattre les Ottomans. Il a donné son nom à la plage ou baie où les forces de l’ANZAC ont débarqué à Gallipoli. Plus tard dans la guerre, l’acronyme s’est généralisé et a notamment désigné deux corps d’armée australiens et néo-zélandais envoyés en France (1er corps ANZAC et 2e corps ANZAC). Aujourd’hui, le terme désigne plus particulièrement les Australiens et les Néo-Zélandais ayant combattu à Gallipoli. 

Un Australien à Gallipoli, par Ruth Starke (scénario) et Greg Holfeld (dessin et couleur), nous plonge directement dans la bataille qui a eu lieu entre 1915 et 1916 dans l'actuelle Turquie.

Wally, Roy et Tom, trois jeunes Australiens, sont parmi les premiers à s'engager pour aller combattre en Europe lorsque la guerre éclate en 1914. Mais leurs rêves d'aventure vont vite tourner au cauchemar quand ils se retrouvent empêtrés dans la campagne désastreuse de Gallipoli... Ils se retrouvent prisonniers d’un combat contre un ennemi redoutable, des paysages hostiles, les puces, le froid et la maladie.

Cet épisode méconnu de la première guerre mondiale est représenté ici dans un univers zoomorphe travaillé et convaincant, et a également l'avantage d'être tout public. Un one-shot captivant prévu pour le 13 septembre prochain.