L’humour de Jean-Norbert repose beaucoup sur des dialogues et sur l’absurde des situations. Les héros martyrisent des lutins ou des clowns parce que ce sont « les seules créatures dont on a encore le droit de se moquer », dit l’auteur.
Ce qui n’empêche pas la série d’avoir eu maille à partir avec le politiquement correct, plusieurs journaux ayant interrompu sa publication, en raison du contenu de certains gags, jugés par trop excessifs.

Tabs

De la même série